Arnel interrogé par la DEA sort d’hôpital et confié à la police judiciaireArnel interrogé par la DEA

Arnel qui avait été blessé lors d’affrontements avec un autre gang dans le département de l’artibonite n’a pas été amputé. Il a reçu des soins et est apte a répondre aux questions de la justice », a déclaré le sénateur Jean Renel Sénatus citant le directeur général de la PNH. Ce dernier était entendu par une commission parlementaire au sénat. Selon le sénateur Sénatus, Arnel qui est maintenant aux mains de la DCPJ a répondu aux questions des enquêteurs de la PNH et l’agence américaine DEA. Il aurait avoué des relations avec le sénateur Gracia Delva dans le cadre de l’enlèvement de 3 personnes en mars 2019. Plus de 100 mille dollars auraient été versés comme rançon pour obtenir la libération des otages. « Le sénateur serait impliqué dans cette affaire à 98% », aurait indiqué le directeur de la PNH. Selon Pierre Espérance responsable de l’organisation de défense des droits humains, RNDDH, d’autres parlementaires seraient de mèche avec Arnel Joseph. Il n’a cependant pas révélé l’identité de ces élus. 9 autres personnes proches de l’ex-chef de gang impliqués dans des enlèvements sont actuellement auditionnées à Port-au-Prince et à Saint-Marc. HPN

59 visualizaciones0 comentarios